Bullet journal : guide complet pour comprendre la méthode

20 février 2017

Je vais commencer ce premier article par vous souhaiter la bienvenue sur mon blog. J’espère que vous trouverez ici les explications que vous cherchiez à propos du bullet journal. Et quoi de mieux pour commencer que de présenter le principe général du bullet journal.

Le bullet journal, ça sort d’où?

Le principe a été crée par Ryder Carroll. Si vous comprenez l’anglais, je vous invite à aller visiter le site officiel du bullet journal où son inventeur explique le système en détails.

Le bullet journal, c’est quoi?

Le bullet journal, conrètement, c’est un carnet, un cahier, un bloc-notes… des feuilles de papier reliées entre elle quoi.
Le bullet journal, c’est un mélange ingénieux entre un agenda, un journal intime et toutes les listes possibles et inimaginables.

Le Bullet Journal est système d’organisation personnalisable et permettant l’erreur. Il peut être votre liste de choses à faire, votre carnet de croquis, votre carnet de notes, votre journal intime… mais surtout, ce sera tout ça en même temps.

– Ryder Carroll, bulletjournal.com

J’ai besoin de quoi pour faire un bullet journal?

Pour commencer un bullet journal, il vous faudra un carnet, un stylo et… c’est tout!

Le bullet journal, ça marche comment?

« Bullet » en anglais, ça signifie « puce ». Pas les petites bestioles connues pour leur talent d’acrobate hein. Non, ici, nous parlons des puces de traitement de texte, ces petites icônes en forme de cercle, de carré, de flèche…
Chaque puce a une signification : un point est une tâche, une croix est une tâche terminée…

•  Tâche
×  Tâche terminée
›  Tâche migrée
°   Événement
–  Note
∗  Urgent
!   Inspiration
E  Explorer

Remarque : les puces ci-dessus sont celles proposées dans le principe de base. Si elles ne vous plaisent pas, vous pouvez évidemment inventer votre propre système de clés.

Et donc je fais quoi?

Un bullet journal s’organise autour de plusieurs pages : celles qui sont le principe même du bujo et celles qui constituent un découpage dans le temps (des pages annuelles, mensuelles, hebdomadaires, quotidiennes)… explications!

L’INDEX

Pour vous y retrouver, vous vous servirez des toutes premières pages de votre carnet. Ces pages seront votre index, votre table des matières : un simple tableau à deux colonnes (numéro de page dans l’une, contenu de la page dans l’autre). Votre première tâche sera donc de numéroter vos pages (certains carnets possèdent déjà un index et des pages numérotées).

LES CLÉS

La page « clés » sera votre page « légende » : une page sur laquelle vous indiquerez vos puces et leur signification.

Pour aller plus loin…

Certaines personnes utilisent des codes couleurs pour organiser au mieux leur quotidien. Vous pouvez donc ajouter la légende de ce code à la page « clé ».

LE FUTURE LOG

Le future log est une vue sur plusieurs mois. Vous l’utiliserez pour planifier, noter, vous souvenir d’événements prévus longtemps à l’avance.

Le future log est le plus souvent construit sur 6 mois, mais si vous avez besoin de moins, ou de plus, libre à vous d’adapter vos pages.

Un exemple : si nous sommes en janvier et que vous prenez un rendez-vous chez le médecin pour le 15 avril, notez le dans votre future log.

Article connexe : planifier un événement ou une tâche dans le futur dans son bullet journal

LE MONTHLY LOG

Le monthly log vous sert à organiser votre mois. Servez-vous de cette page pour noter vos tâches à réaliser pour le mois, vos événements prévus. Vous pouvez également revenir sur cette page en cours de mois pour y noter vos événements marquants, comme dans un journal.

LE DAILY LOG

Le daily log sert à organiser votre journée. Notez la date du jour en haut de la page et écrivez ensuite vos tâches, événements, notes… au fur et à mesure de votre journée.

Le lendemain, recommencez.

LES « WEEKLY »

Les pages weekly ne font pas partie du concept de base de Ryder Carroll. Mais de nombreuses personnes l’utilisent car le daily log ne leur convient pas ou ne leur est pas suffisant.

Certaines personnes ont besoin d’avoir une vue hebdomadaire pour mieux s’organiser. À vous de trouver la mise en page qui vous convient. Vous pouvez mettre votre semaine entière sur une double page, inscrire 2 jours par page, 3 jours par page… adaptez le principe à vos besoins.

MIGRER UNE TÂCHE

À la fin de la journée, de la semaine, du mois (encore une fois, adaptez-vous à vos besoins), vérifiez vos tâches. Elles ont toutes été réalisées? Tant mieux pour vous! Sinon, analysez. Une tâche n’a plus lieu d’être? Barrez-la. Une tâche n’a pas été réalisée mais doit l’être? Migrez-la.

Comment je fais pour migrer?

Transformez le point de la tâche (•) en petite flèche (>), puis notez de nouveau cette tâche (dans vos tâches du mois, de la semaine, du jour, où vous voulez! À l’endroit où vous en avez besoin.)

Vous pouvez également migrer les tâches programmées. Vous avez un rendez-vous chez le dentiste en avril? Déjà, je suis désolée pour vous et vos dents. Ensuite, notez ce rendez-vous dans votre Future Log. Quand vous préparerez votre mois d’avril, vérifiez votre Future Log et reportez le rendez-vous chez le dentiste dans votre Monthly Log d’avril.

Chaque jour, jetez un œil à votre Monthly Log. Si vous y trouvez une tâche ou un événement, reportez le dans votre Daily Log.

Réécrire plusieurs fois la même tâche peut paraître contraignant. Mais ça permet de voir ce qui est vraiment important. Si recopier une tâche vous paraît inutile, cest que cette tâche n’était pas si importante…

LES COLLECTIONS

Les collections sont des pages qui ne sont pas directement liées à la planification dans le temps.

Des exemples

Il n’y a pas de collections types. Vous les créées selon vos envies et vos besoins.

Liste non exhaustive de collections : liste de courses, courriers en attente, films à voir, anniversaires…

Je les mets où dans mon bujo ?

Un bullet journal se construit dans la continuité. Vous utiliserez donc la première page blanche que vous trouverez, à la suite de vos pages déjà remplies.

Mais encore une fois (j’ai l’impression de radoter), libre à vous de vous organiser comme vous le souhaitez.

Conclusion

Le bullet journal c’est donc tout ça. Mais le gros avantage de ce système, c’est que chacun peut adapter le principe de base à ses besoins.

Si vous parcourez un peu les réseaux sociaux, vous verrez qu’une vague de bujo artistiques a envahi le web. Attention, pas besoin d’avoir fait les beaux-arts pour avoir un bullet journal « artistique« . Ajoutez quelques couleurs, des mises en page un peu originales, et c’est bon.

Si vous avez des questions, des requêtes, des suggestions, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires.

N’oubliez pas de me suivre sur Instagram et à bientôt pour un nouvel article.

signature

12 Commentaires

  • Margote picote

    20 février 2017 at 19 h 43 min

    Très bon début ! Hâte de découvrir les prochains articles !

  • Talie

    20 février 2017 at 21 h 21 min

    Bonsoir,
    Très bon article pour celles qui veulent débuter. J’ai hâte de lire les prochains.
    Talie

  • Marie

    20 février 2017 at 22 h 27 min

    Et bien pour moi qui ai bien l’intention de me lancer dans la réalisation/conception/création de mon bullet journal, ce blog arrive à point nommé pour que je puisse progresser pas à pas. Merci pour ce 1er article prometteur et félicitations pour ton compte IG que J’ai découvert il y a peu mais juste au bon moment! 😉

  • asteroidelivresque

    21 février 2017 at 12 h 09 min

    Hé ! Ton article est vraiment très complet ! J’ai encore un peu de mal à trouver l’organisation parfaite dans mon bujo, je cherche encore x)

  • divinedameceleste

    21 février 2017 at 13 h 43 min

    Article extremement clair et bien mené…. Je t’admire car j’ai commencé un blog bulletjournal mais pour l’instant il n’y a aucun article car je ne sais en vérité pas trop par quoi commencer d’autant plus que je n’ai pas du tout DU TOUT l’esprit de synthèse ! Bon début prometteur en tous les cas. Es-tu sur Hellocoton ? C’est une bonne façon d’apporter de la visibilité à un blog ?

    1. adybulletjournal

      21 février 2017 at 13 h 48 min

      Merci pour le compliment 😊
      Je ne connais pas du tout hellocoton… j’ai vu passé ce nom quelques fois sur les réseaux sociaux mais je ne sais absolument pas à quoi ça sert.

  • @missvir88

    21 février 2017 at 21 h 51 min

    Bravo pour ton 1er article ! Il est super j’adore ! Bonne continuation 🙂

  • Anne Marie Arnold

    22 février 2017 at 21 h 34 min

    Bravo pour ton blog! Le graphisme me plait beaucoup, il est clair, simple mais distingué. Ton premier article est très bien rédigé et synthétique. Que cela fait du bien de pouvoir lire tout cela en français, vous êtes très peu nombreuses à le faire. Je peine tellement sur tous ces articles en anglais!
    Bonnes vacances, elles sont bien occupées déjà.
    Au plaisir de te lire…

  • alvi_daily

    24 février 2017 at 9 h 41 min

    Félicitations pour ton bébé blog ! Et bon courage à toi pour cette nouvelle aventure qui, j’en suis sûre, t’apportera beaucoup de joie !!

  • Laura

    16 mars 2017 at 14 h 42 min

    Tu radote un peu non? XD
    C’est un très bon article! J’aime vraiment le fait que insiste sur le fait que chacun fait ce qu’il veut et selon ses besoins. Tu n’es pas dans la dictature du Bujo parfait et c’est tout juste génial!

  • Oriane

    8 novembre 2018 at 12 h 10 min

    J’ai une question j’ai commencé mon 3 eme bullet parce que à chaque fois je veux tout recommencer proprement depuis e début j’ai du mal à accepter les erreurs je pense avoir enfin trouver mon organisation est ce que je continue ou je commence un tout beau nouveau carnet pour le début de l’année

    1. Ady

      8 novembre 2018 at 12 h 14 min

      N’oublie pas qu’un bullet journal est un outil d’organisation. Pas une œuvre d’art. C’est un outil qui est censé de faciliter la vie. Là, j’ai l’impression que tu te mets une pression d’enfer pour qu’il soit parfait… si tu fais une erreur, essaie de la corriger ou au pire tourne la page et recommence, mais ne change pas de carnet à chaque fois. Tu l’auras compris, mon conseil : continue dans ton carnet actuel! Un bullet journal n’a pas à être borné. Il ne commence pas au début de l’année? Et alors? Personnellement, j’arrive bientôt à la fin de mon carnet actuel. J’en débuterai un nouveau en décembre. Et ça ne me dérange pas du tout! Au contraire. J’aime voir mes carnets pleins, dans la continuité l’un de l’autre.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent Article suivant
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer